Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

img malaussena 1558

 

 

http://www.surlespasdequercus49.fr/

Une idée d'article: la statue "Les trois amies" de Jean Pierre Malausséna vient d'être remise en bas de la rue de la Roe, quai Gambetta. Cela faisait 7 ans qu'elle était oubliée dans les locaux techniques de la ville.

En 1988, elle était sur la place de la République (Fleur d'eau, actuellement). Un emplacement certainement meilleur que celui où ils l'ont mise aujourd'hui.

 

110602161010978 22 000 apx 470

 

VAA229 02184 3AMB00 01 W 01
"Rédigé par Yannick Sourisseau - le 4 Juin 2011 à 09:01

 

Angers, ville très impliquée dans l’accueil et l’insertion des personnes en situation de handicap, accueille ce week-end de l’Ascension, le Congrès National des Sourds de France. L’occasion d’honorer un artiste sourd, Jean Pierre Malaussena, en inaugurant le nouvel emplacement de l’une de ses œuvres monumentales : les trois amies.

 

Jean Pierre Malussena, au centre, en compagnie de Monique Ramognino (Culture) et Rose-Marie Veron (Social).

Hier après midi, au croisement de la rue Thiers et du Quai Gambetta se tenait une réunion peu commune. L’ambiance n’était pas bruyante comme à l’habitude, pour cause les participants s’exprimaient à l’aide de signes. Participants du Congrès National des Sourds de France organisé par la FNSF (Fédération Nationale des Sourds de France), lequel se tient à Angers pendant trois jours, ils étaient venus saluer le sculpteur Jean Pierre MALAUSSENA, sourd lui-même, dont l’une des œuvres, « les trois amies », initialement installée place de la République, vient d’être déplacée sur ce qui sera à l’avenir l’espace des Berges de Maine.
Désormais, « les trois amies », une sculpture monumentale représentant trois femmes dont les regards sont tournés vers la Maine, la cathédrale et le centre ville, trône magistralement dans l’axe de la rue de la Roë, au pied de la ligne de tramway. « Le Maire souhaite jalonner le parcours du tramway d’œuvres fortes et puissantes. Cette statue symbolise la paix et la tolérance mais aussi la reconquête des berges de Maine », soulignait hier Rose-Marie VERON, adjointe au Maire d’Angers, déléguée à l’action sociale, à la santé et au handicap.
« Certains artistes arrivent à dépasser et à surmonter leur handicap », poursuivait Rose-Marin VERON à l’attention du sculpteur, lequel était visiblement satisfait de la place qu’occupe désormais son œuvre. Ce dernier qui reçu maintes récompenses, dont le prestigieux Grand Prix de Rome, réalise généralement des œuvres d’une grande force et d’une grande sensibilité. «La sculpture est pour moi un moyen de communiquer avec tout le monde, les sourds comme les entendants. Grâce à mes œuvres, je peux voyager, rencontrer des hommes et des femmes de civilisations différentes... C’est pour moi un enrichissement », avait-il déclaré en 2006 à la revue « Connaissances Surdités ».
La statue « les trois amies » qui a demandé sept ans de travail été installée la première fois à Angers sur la place de la République, le 7 septembre 1988, puis déposée en 2004 pour raison de travaux. Désormais elle trouve une place de choix, puisqu’elle sera vue chaque jour par ceux qui emprunteront la ligne de tramway angevine. « L’installation de cette statue et l’accueil du Congrès National des Sourds de France, s’inscrivent dans notre démarche politique, chacun ayant le droit de vivre au mieux dans cette ville, sans exclusion », concluait l’adjointe au Maire avant de recevoir les congressistes au Musée Jean Lurçat."
J'avais gardé un article rédigé dans "Univers des Arts" concernant cet artiste :
"Jean-Pierre Malaussena, sculpteur internationalement connu, encouragé par le maître VOLTI, travaille des oeuvres monumentales dans de nombreux pays européens et il est entré dans de nombreuses collections privées et étrangères.
"L'oeuvre de cet artiste fascine par l'impact immédiat qu'elle impose au regard du spectateur. Simultanément, elle dégage d'abord une puissance porteuse de vie et paradoxalement une présence minérale, comme si cette vie ne serait fossilisée en des temps anciens pour enfermer la femme, sujet central de l'artiste, dans une matière cosmique venue, peut-être des profondeurs de la nuit et du rêve. Malausséna dépasse les trois dimensions de la sculpture pour nous inviter dans son univers onirique et spatial pour un voyage lointain. Ainsi, Malausséna s'apparente sans doute, par sa quête de l'humain qui se dégage de son oeuvre à Giacometti. Ce n'est pas un mince éloge. Tous deux dominent la matière pour mieux en extraire le mystère de la vie. Plusieurs oeuvres exposées dans divers salons sont inspirées d'un voyage au japon où l'artiste nous révèle tout l'esprit du soleil levant. Roger JACOB. Univers des Arts"
VAA229 02184 3AMB00 01 W 01
 
 
Personnellement, je ne saurais pas analyser l'oeuvre de cet artiste - seulement vous dire que ses sculptures me touchent !!!
 
P1110158
 c'est grâce à cette sculpture que j'ai découvert l'artiste !
P1110159
  
P1110160
1110676

 

 

 

get

 

J'ai emprunté ces photos sur internet ; je les enlèverai de mon blog à première demande et par avance merci de bien vouloir m'excuser.

Tag(s) : #sculpture

Partager cet article

Repost 0