Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, une grande marche dans Lyon ; j'ai pensé à mon amie blogueuse qui m'avait rejointe pour passer une journée avec moi lors d'un précédent séjour. Nous aurions dû pousser un peu plus loin le long de la Saône pour découvrir ce lieu, mais nous avions déjà tant marché. Je suis contente de penser qu'elle va venir découvrir mon univers à Angers très prochainement.

et j'ai pensé à cette amie blogueuse, maîtresse d'un adorable "Félix" dont je n'ai plus de nouvelle - elle a arrêté ses articles dans son blog, ayant été agressée verbalement. Cela me rend vraiment triste.

Les religieuses de la Visitation établirent en 1640 le troisième de leurs monastères lyonnais, appelé " Sainte-Marie des Chaînes", à cause de la chaîne qui barrait à cet endroit la circulation sur la Saône pendant la nuit. Le réfectoire des nonnes existe toujours ; les autres bâtiments furent démolis à partir de 1840 et remplacés par les magasins et ateliers du service de l'intendance militaire (moulins, boulangerie, chais à vin, etc.). Le tout a été cédé à la ville de Lyon qui y a créé un lieu d'accueil et de création culturelle et artistique.

En voici quelques photos.

on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.
on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.

on peut imaginer où se trouvaient les cellules des nonnes. On est imprégné par la beauté artistique du lieu ! un restaurant nous ouvre les bras tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, au milieu de fleurs et de végétation.

Partager cet article

Repost 0