Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

catalogue expo 2007

En 2007, le musée du Louvre a consacré une grande exposition à Praxitèle, le plus célèbre des sculpteurs grecs de l'Antiquité avec Phidias.

praxitèle reproduction du 19
Praxitèle était originaire d'Athènes, né dans une famille constiutant une véritable dynastie de sculpteurs. On ne connaît cependant de sa vie que quelques anecdotes, où le romanesque doit plus d'une fois remplacer l'histoire. Praxitèle a vécu probablement entre 400 et 350 avant J.C. et l'apogée de sa carrière se situe aux alentours de 360. Alors que l'essentiel de la sculpture grecque est en bronze. Praxitèle est avant tout un marbrier de génie. 

arthémis diane de gabies
Artémis de Gabies

Aucune grande exposition en France n'avait jamais été consacrée à la statuaire grecque et romaine, malgré son importance dans l'élaboration des formes artistiques occidentales. 
En rassemblant pour la première fois le plus grand nombre possible de marbres et de bronzes que l'on s'accorde à reconnaître de sa manière, l'exposition du Louvre présentait les diverses images qui ont été données de ce grand maître depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.

280px-Aphrodite Braschi Glyptothek Munich 258
Pour la plus grande chance des archéologues et des historiens de l'art, les Romains ont conçu un véritable engouement pour l'art de Praxitèle. Les originaux se révélant vite insuffisants pour satisfaire les demandes, les artistes romains réalisèrent des copies des types statuaires les plus fameux. Ces répliques d'époque romaine, qui nous ont transmis les formes de la sculpture des Grecs, constituent la plus grande partie des oeuvres de l'exposition.

APHRODITE
 Aphrodite de Cnide
A l'époque romaine, un culte important est rendu à Aphrodite en Egypte et en Syriie. Divinité protectrice des femmes et du mariage, elle y est présentée comme la forme hellénisée des déesses indigènes, Isis-Hathor et Astarté.

P1080132
Statue d'Aphrodite dite Vénus d'Arles - fin du 1er s. av. J.C. D'après un original de Praxitèle créé vers 360 av. J.C.
Trouvée en 1651 dans les ruines du théâtre antique d'Arles, offerte en 1683 à Louis XIV.
marbre du Mont Hymette (pour la partie antique) H. 208cm
musée du Louvre

800px-NAMA 3 Muses
Praxitèle : Plaque de Mantinée - Décor de base trouvé en remploi dans le dallage d'une église byzantine vers 330 av J.C. - marbre 97x136cm
musée archéologique d'Athènes.

5
Statue de cocher dit l'Aurige de Delphes vers 466 av J.C.
bronze - H. 180 cm
musée archéologique de Delphes.

2
L'éphèbe de Marathon - bronze H. 130cm
musée archéologique d'Athènes
1
L'Apollon Sauroctone - bronze 150 cm
Cleveland Museum of Art

6
Satyre dansant de Mazara Del Vallo
bronze - H. 200 cm

La question de la polychromie de la sculpture grecque, autrefois débattue, reste au coeur des recherches scientifiques actuelles. L'étude des oeuvres de Praxitèle a révélé des informations précieuses dans ce domaine : les effets colorés de ses bronzes obtenus par des incrustations de métaux, de pierres ou de verre et la coloration raffinée de ses marbres par le peintre Nicias avec des pigments précieux.

J'ai un souvenir ébloui de cette exposition ; j'espère que cet article vous aura intéressés.

 
Tag(s) : #sculpture

Partager cet article

Repost 0