Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les techniques de fabrication
Les fameux cuirs dit de Cordoue ont été utilisés dans toute l'Europe, surtout du XVIe au XVIIIe siècle, pour décorer l'intérieur des plus riches demeures. Ils étaient surtout employés pour confectionner des tentures murales, ainsi que des paravents, des tapis de table, des dessus de lit ; on en recouvrait des sièges et des coussins.
Dans le domaine religieux, ils ont servi à réaliser des devants d'autel et parfois des vêtements sacerdotaux. En réalité, leur histoire est très longue puisqu'ils sont apparus à Cordoue dès la fin du premier millénaire, peu après la conquête arabe ; leur technique de fabrication s'inspirait des méthodes couramment employées en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Les cuirs dorés ne sont pas définis par l'existence d'or dans leur décor, mais par la présence à la surface du cuir d'une feuille d'argent dont l'aspect devenait doré après l'application sur sa surface polie d'un vernis jaune obtenu à partir de résines végétales. De façon paradoxale, on peut dire que c'est la présence de la feuille d'argent qui définit le cuir doré. Quand on n'appliquait pas de vernis jaune, la couleur de l'argent restait apparente ; on parlait alors de cuir argenté. Les autres techniquers décoratives, facultatives d'ailleurs, étaient appliquées secondairement : impression des dessins à la plaque, estampage, repoussaé, ciselure, peinture. Pour obtenir les surfaces souhaitées, les peaux - ou carreaux
- de
forme rectangulaire étaient cousues entre elles ou collées bord à bord.

Tenture de cuir doré ciselé et peint représentant LA RENCONTRE DU ROI SALOMON ET DE LA REINE DE SABA, Pays Bas du Sud, XVIIè siècle. 282 x 357 cm. Détruite lors de l'incendie du château de Lunéville en janvier 2003. Photo Artechnique.

 

Paravent à six feuilles recouvert de cuir doré ciselé orné de chinoiserie représentant des oiseaux et des fleurs. Angleterre, première moitié du XVIIIè siècle. 214 x 56 cm (x 6). Vic, Museu de l'Art de la Pell. Cliché Castelo & Baliellas.

Paravent à huit feuilles recouvert de cuir doré ciselé, orné de chinoiseries représentant des maisons, palais et jardins au milieu desuels évoluent divers personnages, Angleterre, première moitié du XVIIIè siècle 285 x53 cm (x 8). Paris, galerie Philippe Delpierre.

Détail d'une tenture de cuir doré repoussé représentant LE TRIOMPHE DE DAVID VICTORIEUX, Pays-Bas du Nord vraisemblablement milieu ou seconde moitié du XVIIè siècle. Coll. part. Photo Nicolas Dubois. Art Digital Studio.

Panneau de cuir doré ciselé et peint représentant Marcus Curtius (pièce de la série des Héros romains), Pays-Bas du Sud, XVIIè siècle 215 x 104 cm. Ecouen, musée national de la Renaissance.


JE VOULAIS PARTAGER cette découverte avec vous. ON SE RETROUVE AU MUSEE D'ECOUEN ? ou au PAYS BAS ?

Tag(s) : #musées

Partager cet article

Repost 0