Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une exposition de sculpture n'est pas monnaie courante dans le mode de l'art ; on peut se féliciter de l'initiative du musée d'Orsay.
Entre 1900 et 1918 Paris est le centre d'un monde artistique en pleine effervescence : des sculpteurs tels que Bourdelle, Maillol, Brancusi, Duchamp-Villon, et
LEHMBRUCK explorent de nouvelles voies et mettent en place des théories qui annoncent une nouvelle génération d'artistes.
Wilhem LEHMBRUCK, arrivé à Paris en 1910, fait partie de ceux qui se sont très vite écartés de l'expressionnisme et de la forme de Rodin. Il s'est suicidé en 1919, à 38 ans. L'exposition organisée par le musée d'Orsay, la R.M.N. et la fondation "Mapfre" de Madrid, a aussi bénéficié de la collaboration du musée W.LEHMBRUCK, de DUISBOURG.
Ses oeuvres sont prédominantes dans l'exposition avec de nombreuses sculptures, mais également des gravures et des dessins. Ses sculptures frappent par leur individualité, par leur présence ; il est évident que quelque chose de nouveau venait de naître, dans ces formes qui ne cherchent pas à copier l'humain, mais qui représentent l'état d'être !!!
J'ai été saisie par la douceur, mais également la mélancolie et même une certaine tristesse dans les oeuvres admirées.

La grande songeuse
Cette sculpture m'a particulièrement émue !
l'agenouillée
torse de la femme marchang

jeune homme assis
Tag(s) : #sculpture

Partager cet article

Repost 0