Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAROLO, sculpteur de bouse,

Ne vous arrêtez pas à ce titre et précipitez vous Place Bertone, dans l'atelier : LE MONDE EST BEAU, tout un programme et vous ne serez pas déçus.

Cet artiste est présente ainsi que les peintres venus d'Inde jusqu'à 19 h.

En suivant ces liens voir son site et quelques vidéos :

http://www.carolosculpture.com

http://www.dailymotion.com/video/xr5zob_carolo-sculpteur-sur-bouse-diffusion-arte-2008-par-thierry-berrod-et-quincy-russell-mona-lisa-produc_creation

http://www.dailymotion.com/video/xy22z9_carolo-sculpteur-sur-bouse-avec-loic-ballet-france-3-2009_creation

Il y a quelques années j'avais vu un documentaire sur Arte. Animant bénévolement un atelier pour enfants (de tous âges) j'avais enregistré l'émission pour la regarder avec eux et recueillir leurs réactions. C'était très amusant ....

Aussi, quel plaisir de la rencontrer et de pouvoir m'entretenir avec elle.

Depuis bientôt 10 ans, Carolo utilise la bouse de vache pour réaliser ses sculptures. Elle l'utilise en modelage, puis les sculptures sont séchées et déshydratées dans un four, ce qui les rend inertes et pérennes.

La sculpture a toujours été un désir depuis son enfance. La découverte du monde animal et la vie à la montagne, au contact d'une nature sauvage et franche, ont façonné sa démarche.

Un pays de montagne c'est un pays de vaches, et c'est d'abord par amour des vaches que Carolo a voulu représenter ces animaux dans un matériau

issu de leur ventre et de la rumination.

«Elles me sont apparues comme des déesses, elles donnaient naissance au paysage. Tout ce qui émanait d'elles était forcément sacré. J'ai commencé à utiliser leur bouse pour leur rendre hommage, les poursuivre. Leur donner la parole?»

C'est en travaillant la bouse que Carolo comprend que c'est un matériau à part entière, très proche de la pâte à papier, et déjà utilisé pour la construction

et l'habitat ailleurs dans le monde.

En adoptant deux vaches, Carolo pousse un peu plus loin sa démarche. Sa pratique ne se suffit pas d'être une technique ou une quête esthétique.

C'est une histoire, qui tente de raconter le lien entre l'animal et nous, à la manière du Petit Prince et du Renard.

«L'herbe et les végétaux transitent par l'animal et reviennent à la terre. Mais je bouscule ce cycle de vie pour en créer un autre, en formant

des êtres de bouse.

Ainsi détournée de sa fonction première, enrichir la terre, le matériau tente d'enrichir notre regard, notre compréhension de cet Autre, l'Animal.»

Carolo vit et travaille dans la Nièvre, en Bourgogne.

J'espère que j'aurai le plaisir de la rencontrer à nouveau.

ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!
ELLES SONT SUPERBES !!!!

ELLES SONT SUPERBES !!!!

Partager cet article

Repost 0